jeu 05/05/2022 - 09:23 By Bruno Martins

Que signifie Zéro Knwoledge Proof dans la Blockchain ?

Blockchain et Zéro Knwoledge Proof

Dans l’univers des cryptomonnaies, il est crucial de déployer des dispositifs efficaces qui permettent de rendre certaines transactions anonymes. Ceci est pour une question de sécurité et Zero Knowledge Proof ou ZKP est un de ces dispositifs.

Ce dernier est perçu comme une preuve à divulgation nulle de connaissance. Indispensables des cryptomonnaies, les ZKP s’avèrent nécessaires également dans les protocoles d’identité décentralisée. Découvrez tous les essentiels à savoir sur le ZKP ici.

Les ZKP, quésaco ?

La Zero Knowledge Proof que l’on peut traduire tout simplement en français par « divulgation nulle de connaissance » désigne un protocole ayant pour objectif de permettre aux utilisateurs de prouver la réalité d’une situation sans avoir à révéler leurs informations personnelles. Pour faire simple, c’est un moyen de prouver son identité tout en gardant son anonymat. Ce terme est couramment utilisé dans le domaine de crypto de nos jours, quoique son premier déploiement remonte en fait à 1989. Aujourd’hui, ces preuves sont perçues comme des sujets d’étude à part entière.
Ceci étant dit, le ZKP est utilisé dans différents cas de figure dont les transactions de crypto-monnaies sont les plus connues. Cependant, son utilisation est également prisée dans des situations où il faut diffuser un ensemble d’informations sensibles tout en évitant de citer les sources. Dans la plupart des cas, les plateformes blockchain sont celles qui s’en servent régulièrement. Cela en va de même pour les systèmes d’identité décentralisés. Rendez-vous sur ce site pour plus d’informations https://www.archipels.io/faq/definition-zkp.

Comment ça marche ?

Le ZKP requiert la mise en place d’un protocole adéquat à la situation pour mieux fonctionner. Néanmoins, il y a un point commun à nuancer, c’est de fournir une preuve pour des transactions sans dévoiler une connaissance. À titre d’exemple, la personne qui opte pour cette solution n’a pas besoin d’insérer des données personnelles pour accéder à une plateforme.

À la place, plusieurs opérations répétées seront effectuées afin de garantir qu’il ne s’agit pas d’une erreur.
Avec ce dispositif, il n’y a pas de place pour le doute, sachant que le ZKP est avant tout issu d’un procédé cryptographique bien posé visant à garantir que la personne concernée connaît bien l’information requise pour déverrouiller le protocole. Raison pour laquelle les professionnels du secteur rivalisent d’ingéniosité afin de créer un protocole ultra sécurisé zéro doute.
Cette sécurité est d’autant plus rassurante grâce à la complexité de fonctionnement du ZKP. Ce dernier permet une fiabilité sans faille à toute épreuve.

Le ZKP et l’identité décentralisée

Le ZPK s’avère nettement intéressant dans le cadre de l’exploitation des identités décentralisées. À vrai dire, ce concept repose même sur le fait de limiter autant que possible le partage des données, mais aussi leur diffusion. De plus, ces données peuvent être sensibles à l’exemple des données médicales. Dans le Blockchain, l’utilisation d’un système spécifique s’impose, permettant de vérifier l’identité des utilisateurs sans les dévoiler.

Dans ce contexte, les solutions ZKP sont conçues pour répondre à la question de conformité avec les RGPD, encadrant le respect de la confidentialité des données dans le crypto. Aussi, le ZKP permettra d’apporter une grande transparence aux utilisateurs. Après tout, le protocole cryptographique sécurisé a toujours été imaginé dans l’optique de garantir l’authenticité de données sensibles d’identité tout en gardant bien de ne divulguer quoi que ce soit.

Ainsi, l’usage de la technologie blockchain sera encore plus pertinent. Ce point est important à appréhender lorsque vous souhaitez investir dans les nft ou  les cryptomonnaies.