Guide : comment gérer un dépassement de découvert autorisé ?

Qui n’a jamais été à découvert ? ou dépassé son montant de découvert autorisé ? Sachez que plus de 25 % des français dépassent leur découvert autorisé une fois par mois. C’est donc autant de français qui sont facturés de pénalités non négligeables par leurs banques respectives.

Le dépassement de découvert est une pratique coûteuse, c'est la raison pour laquelle nous souhaitons à travers ce guide vous accompagner pour mieux appréhender ce sujet important.

Mais c’est quoi un découvert ?

Pour faire simple : le découvert est une situation de solde négatif sur un compte bancaire. C’est le cas lorsque le détenteur du compte dépense plus d’argent que le solde disponible le permet.

C’est là qu’intervient le découvert autorisé car en étant en place les banques peuvent autoriser les opérations bancaires de débit même si votre solde est insuffisant. Bien entendu, l'autorisation de découvert est plafonnée sur un montant maximum.

Conseils pour éviter le découvert bancaire

En effet, vous devez au préalable signer un accord de découvert qui comprend ses conditions :

  • un montant maximum autorisé
  • une durée maximum pour rétablir un solde positif
  • d’autres conditions en fonction de votre banque

Si ces conditions ne sont pas respectées, vous passez donc en « découvert non autorisé » et c’est à ce moment là que les frais bancaires et AGIOS s’enflamment.

Quels sont les risques et frais d’un dépassement de découvert ?

Le fait de dépasser son découvert autorisé a des incidences non négligeables :

  • une suppression du découvert autorisé en cas de non respect des conditions de votre découvert
  • des taux d’intérêts majorés en cas de découvert non autorisé
  • des frais de commissions d’intervention sont à prévoir
  • un blocage de votre CB
  • une interdiction bancaire potentiel avec le rejet de chèques ou prélèvements

Il est donc judicieux d’éviter le découvert à la fois pour les frais engendrés mais également dû aux conséquences plus contraignantes comme se retrouver sans moyen de paiements.

Comparatif frais bancaires banque en ligne

Quelles sont les démarches en cas de découvert non-autorisé ?

En cas de dépassement de votre découvert autorisé, il est préférable de contacter sa banque pour exposer le contexte et votre situation afin de convenir d’une solution adaptée.

Si la situation n’est pas temporaire et vous avez des besoins spécifiques en trésorerie, nous recommandons d’opter pour une crédit conso ou encore un crédit renouvelable en dernier recours afin d’éviter une situation de découvert trop importante. Attention un crédit vous engage à pouvoir le rembourser donc cette solution doit être réfléchie et maîtrisée.

Comment éviter d’être à découvert ?

Afin de mieux anticiper les risques de découvert, voici les 5 conseils de ConnectBanque facilement accessibles avec une banque en ligne :

  1. Configurer des alertes par SMS ou email pour prévenir du solde disponible (2 à 3 fois par semaine)
  2. Créer une alerte dès l’atteinte d’un certain montant de solde (exemple : 300€ de solde)
  3. Analyser et catégoriser ses dépenses pour anticiper ses besoins et également  ainsi réduire les dépenses inutiles identifiées
  4. Personnaliser ses plafonds de paiements & retraits de sa CB
  5. Opter pour un débit différé de sa carte bancaire (ceci est à évaluer selon le mode de gestion de chacun) ou une carte à débit systématique (le paiement est accepté uniquement si le solde le permet)

Pour mettre en place ces conseils, nous vous invitons à comparer les banques en ligne et consulter notre comparatif des cartes bancaires.

 Nos conseils en cas de découvert

La banque en ligne, une solution pour réduire ses frais bancaires

Bien évidement, la banque en ligne permet de bénéficier d’un découvert en fonction de vos revenus à des conditions avantageuses. Il faut savoir que les néobanques ou banque mobile comme N26 ou Revolut n’autorisent pas de découvert.

La banque en ligne va vous permettre de réduire vos frais en cas de découvert puisque pour la plupart les commissions d’intervention sont gratuites et les limites de frais de rejet sont inférieures aux banques traditionnelles (limité à 20€ pour les banques en ligne contre 80€).

Nous vous invitons à comparer les frais de découvert pratiqués par les banques en ligne sur notre comparatif complet !

Comparez maintenant les banques en ligne