Frais bancaires : comment les réduire ?

Selon une étude de l'association des consommateurs CLCV (consommation Logement et Cadre de Vie) réalisée auprès de 127 banques, nous apprenons d'une part des clients paient jusqu’à 2,6 fois plus cher à l’année pour des services bancaires identiques d’une banque à une autre.

D'autre part, plus de 30% des banques augmenteront leur tarif moyen en 2020 dont les frais liés aux incidents de paiement. C'est pour cette raison que nous avons décrypté les frais bancaires proposés par les banques en ligne afin de vous permettre de faire le bon choix.

Comparatif frais bancaires banque en ligne
Pourquoi les frais bancaires?

Ces montants concernent les frais de fonctionnement du compte mais aussi les irrégularités liés au fonctionnement de ce compte.

C’est pour cela qu’il est nécessaire de bien déterminer au préalable :

Car toute irrégularité peut entraîner des frais supplémentaires liés aux incidents de paiement!

Quels sont les frais liés aux incidents de paiement?

Parmi les frais bancaires, Il faut distinguer sur les frais ceux liés aux incidents de paiements suite à  :

  • Un dépassement de son autorisation de découvert
  • Un rejet de prélèvement et de chèque
Quel est le rôle de l'Etat concernant les frais bancaires?

Chaque banque peut déterminer le montant de ses frais bancaires. Cependant, depuis un certain nombre d'années, l'Etat prévoit des plafonds sur un certain nombre de frais afin d'harmoniser et d’éviter parfois les abus.

  • Frais pour dépassement de découvert ​​​​​​ou (commission d'intervention) : 
    • 8 euros par opération et plafonné à 80 euros par mois
    • 4 euros par opération et plafonné à 20 euros par mois pour les personnes en situation de fragilité financière.
  • Frais pour rejet de chèque et de prélèvement : 
    • 30 euros pour le rejet d'un chèque dont le montant est inférieur ou égal à 50 euros.
    • 50 euros pour le rejet d'un chèque dont le montant supérieur à 50 euros.
    • 20 euros pour un incident dû à un autre moyen de paiement comme un prélèvement ou un virement. Ce montant est le plafond maximum pour un rejet de prélèvement. Dans le cas où votre prélèvement est rejeté plusieurs fois pour la même opération, la banque n'a pas le droit de vous facturer des frais supplémentaires. Vous pouvez alors demander le remboursement de ces derniers.
  • Frais pour saisie administrative :
    • Depuis Janvier 2019, la saisie administrative devient la procédure unique de recouvrement de l'administration française. La banque n'a la droit d'appliquer que des frais à leurs clients à hauteur de 10% du montant dû plafonné à 100€. A noter que ces frais n'incluent pas les taux de découvert qu'appliquent chaque banque en cas de dépassement.
Est-ce possible de s'opposer à une augmentation de vos frais (de tenue compte) bancaires?

Tout d'abord, il est important de savoir que votre banque peut à tout moment modifier ses conditions tarifaires.

Néanmoins, elle a l'obligation de vous prévenir à minima deux mois avant l'entrée en vigueur de ces nouveaux tarifs via un support durable comme votre espace client sur internet ou un support papier (courrier par voie postale).

A partir de ce moment, vous avez également 2 mois pour contester cette augmentation. Si la banque maintient sa décision, vous pouvez demander sans frais de clôturer votre compte et changer de banque simplement en optant pour un établissement avec moins de frais!

Mais comment réduire vos frais bancaires?

La solution est de changer pour la banque en ligne que vous soyez un particulier ou un professionnel.

Les banques en ligne proposent des tarifs bien inférieurs aux banques traditionnelles. Certaines font même disparaître certains frais bancaires jugés inutiles comme la lettre d’information préalable pour découvert non autorisé par exemple.

Nous vous proposons dans notre comparatif de banques en ligne de comparer ainsi les frais bancaires pour que vous puissiez faire de réelles économies !

Voir notre comparatif de frais bancaires