By Wihem Jamri

Livret d'épargne européen : ce que propose la France pour ce projet

Livret européen en image

Lors d’un Conseil des ministres en février dernier, les vingt-sept ministres des Finances se sont réunis à Gand en Belgique. A l’occasion de ce conseil informel de l’Ecofin, le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire relance le projet d’Union des marchés de capitaux, un projet qui consiste à mobiliser l’épargne des Européens pour l’investir dans la croissance et dans l’innovation. 

Selon lui, "l’argent des Européens dort au lieu de travailler pour la croissance, l’innovation, pour les entreprises, pour l’emploi".

Estimé à 35 milliards d’euros dont plus de 10 milliards sont laissés dans des comptes bancaires, le ministre suggère, pour utiliser cette épargne convenablement, de créer un produit d’épargne social européen : le livret d’épargne européen. 

📍 La date et les caractéristiques de ce livret d’épargne

Toujours en projet, il n’y a pas de date exacte quant au lancement définitif de ce livret d’épargne européen. Par ailleurs, nous ne connaissons ni le taux (%), ni le rendement de ce livret boosté qu'est le livret d'épargne européen. 

Les caractéristiques de base de ce produit d'épargne, le livret européen, ne sont pas encore dévoilées, ni le taux de rémunération, ni s'il y a un versement initial ou s'il existe des conditions spécifiques pour accéder à ce livret européen.

En réalité, cette idée de produit d’épargne européen n’est pas nouvelle, depuis plus de deux ans, il existe un produit d’épargne paneuropéen avec des caractéristiques similaires au PER français, mais qui n’a malheureusement pas rencontré le succès estimé. A ce jour, ce produit d’épargne n’a encore jamais été proposé par un opérateur financier en France.

Bruno Le Maire propose de lancer ce livret boosté courant 2024 dont il prendra soin de définir, avec l’aide des autres ministres, les caractéristiques et "le rendement des États volontaires qui le souhaitent".

✓ "Une véritable équipe d’Europe de l’épargne et de l’investissement"

Monsieur Le Maire lors de cette réunion en Belgique qu'il a nommé "l’appel du Gand", rappelle que ce projet d’épargne européen était formulé dans ses vœux lors de son entrée à Bercy. Déterminé à mettre en place ce livret d’épargne européen, le ministre souhaite travailler avec quelques États membres en accord avec son projet sans attendre de trouver un consensus avec les vingt-sept.

✓ La garantie de titrisation pour nourrir le plan d’action européen

Toujours lors de l’Ecofin, le ministre plaide pour une "garantie de titrisation, de façon que les titres arrêtent de peser sur le bilan des banques" et qu’elles puissent "prêter plus aux particuliers et aux entreprises". 

Enfin, en parallèle de ces annonces, Monsieur Le Maire rappelle qu’il a confié, en début d’année, une mission à un comité d’experts dirigé par le gouverneur honoraire de la Banque de France Christian Noyer et composé de plusieurs hauts dirigeants. Ces derniers ont pour mission d’identifier des actions "concrètes et structurantes" dans le but de nourrir le plan d’action européen.

✅ Livret d'épargne européen VS assurance vie : lequel choisir ?

Pour le moment, aucune caractéristique du livret d’épargne européen n’a été divulguée. Concernant l’assurance-vie, nous en savons un peu plus et nous vous donnons les quelques caractéristiques de ce placement qui sont importantes à connaître.

  • Les objectifs d’épargne et le montant minimum à placer

L’assurance-vie est adaptée pour des projets sur le moyen long terme et s'adapte parfaitement à vos besoins financiers. La bonne nouvelle est que ce type d'épargne n'impose, selon la loi, aucun montant minimum à placer par mois.

Sachez tout de même que chaque établissement ou assureur est libre de fixer un montant minimum appelé "ticket d'entrée" pour procéder à l'ouverture d'un compte et d'une assurance-vie.

  • La fiscalité 

L’assurance-vie bénéficie d’une fiscalité très avantageuse surtout si vous en êtes titulaire depuis plus de 8 ans. Cela comprend notamment les abattements sur les intérêts et les plus-values et l'exonération d'impôts sur le revenu. 

Notre conseil💡 : tant que vous êtes imposable, nous vous conseillons de souscrire à une offre assurance-vie, vous pouvez également ouvrir plusieurs contrats d'assurances-vie pour bénéficier des garanties de l'Etat à hauteur de 70 000 euros.

  • La flexibilité et la disponibilité des fonds

L’assurance-vie reste principalement conçue pour un investissement sur le moyen long terme.

  • Le rendement et les plafonds réglementés

L’assurance-vie a des rendements plus élevés grâce aux différents supports d’investissement. De plus, il n'existe aucun plafond de versement. 

Attention tout de même, il existe un plafond de l'assurance-vie : pour tous les versements réalisés avant l'âge de 70 ans, un plafond de 152 000 euros est appliqué pour chaque bénéficiaire. Si ce plafond n'a pas été atteint avant le 70ème anniversaire du détenteur de l'assurance-vie, aucune imposition ne sera appliquée pour les bénéficiaires.

  • Le risque 

L’assurance-vie comporte un risque dû à la possibilité de perte en capital pour les unités de compte.

📌 Conclusion : ce qu'il faut retenir de ce projet de livret d'épargne européen

Concernant le livret d'épargne européen, nous restons au plus proche de l'actualité pour vous donner les dernières nouvelles à propos de ce produit.

En résumé, pour une épargne sur le long terme avec un rendement plus élevé et une fiscalité avantageuse, l’assurance-vie pourrait être la meilleure option.

Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à solliciter nos experts par e-mail ou à vous rendre sur notre comparatif des meilleures assurances vie.

Je compare les assurances-vie !

Pour d'autres questions sur les produits d'épargne français (LDD, LEP, assurance-vie, PEA), la demande d'un crédit ou toute autre interrogation, nos conseillers sont à votre disposition par e-mail ou directement depuis notre chat sur le site ConnectBanque !