mar 20/12/2022 - 10:33 By Lydia Koré

Comment préparer sa retraite en tant que TNS ou indépendant ?

Préparer la retraite pour un TNS avec un PER

Aujourd’hui plus que jamais, il est important de songer au lendemain, préparer sa retraite pour anticiper la baisse de revenus et maintenir un niveau de vie confortable.

Selon votre catégorie socio-professionnelle, employé ou un travailleur non salarié (TNS), votre système de cotisation aux droits de retraite sera basé sur un fonctionnement différent. Il vous faudra donc anticiper cela en choisissant la bonne solution pour préparer sa retraite en tant que TNS et trouver le bon établissement bancaire ou assureur.

Nous allons analyser ensemble quelles différences subsistent entre les salariés et les TNS en termes de complémentaire retraite ? Comment fonctionne la complémentaire retraite des TNS ? Quels moyens pour préparer sa retraite pour un indépendant ? Quel établissement choisir pour préparer sa retraite en tant que TNS ou indépendant ?

Que vous soyez un TNS ou un indépendant, notre analyse saura vous satisfaire et vous aider à choisir le meilleur moyen pour assurer sa retraite.

🔎 Quelles différences entre la retraite des salariés et la retraite des indépendants ?

Nous distinguons différentes catégories socio-professionnelles : les agriculteurs exploitants ; artisans ; commerçants et chefs d'entreprise ; cadres et professions intellectuelles supérieures ; professions intermédiaires ; employés, ouvriers ; retraités et les personnes sans activité professionnelle.

Ces sous catégories sont regroupées en deux variantes : les salariés et les travailleurs non-salariés (TNS). C’est-à-dire ceux qui travaillent pour autrui et ceux qui travaillent à leurs propres comptes.

La retraite obligatoire des travailleurs non-salariés se compose comme celle d’un salarié, elle comprend deux éléments que sont : la retraite de base et la retraite complémentaire.

Les TNS dépendent du régime de la sécurité sociale des indépendants et cotisent pour leur retraite auprès de la Caisse de la Sécurité Sociale des indépendants, tandis que les salariés sont affiliés au régime général de la sécurité sociale et cotisent auprès de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV).

Pour ce qui est de la retraite les deux variantes doivent s’acquitter de cotisations calculées selon un taux et un plafond différent. Ce qui signifie que même en ayant le même salaire annuel, ils ne bénéficieront pas de la même pension de retraite.

Comment fonctionne le système de retraite des TNS ?

Comme expliqué précédemment, le calcul du droit à la pension de retraite des TNS et des salariés s’appuie sur des cotisations dont ils doivent tous les deux s’acquitter et qui sont calculées selon un taux et un plafond différent.

La formule de calcul de la retraite des TNS

Le taux de retraite le plus favorable pour les TNS est le taux plein de 50 %. Ce taux dépend de la durée d'assurance et de l'âge de l'assuré lors du départ à la retraite.

📢 Voici, comment se décompose la formule de calcul de la retraite de base des TNS : Revenu annuel moyen × Taux de retraite × nombre de trimestres d’assurance validés.

Les critères pris en compte pour déterminer la retraite des TNS

Le montant de la pension de retraite des travailleurs indépendants dépend à la fois du revenu annuel moyen qu'il aura perçu au cours des 25 meilleures années de son activité, ainsi que du nombre de trimestres cotisés, et de l’âge qu'il aura atteint au moment de son départ à la retraite.

Il faut également ajouter à la retraite de base le montant de la retraite complémentaire, à laquelle un travailleur indépendant doit obligatoirement cotiser.

Pour obtenir une retraite de base à taux plein fixé à 50% du revenu annuel moyen, un TNS doit avoir atteint 62 ans (l’âge légal de départ à la retraite), ou avoir cotisé un nombre de trimestres de retraite équivalent à la durée minimum prévue par la loi.

Les travailleurs indépendants peuvent également bénéficier d'une augmentation du montant de la retraite de base s'ils travaillent plus longtemps, c'est ce qu'on appelle la surcote. A contrario le montant de leurs pensions de retraite peut être réduit si le nombre trimestriel de retraite exigé par la loi n'est pas atteint, c'est la décote.

Afin d’obtenir une meilleure retraite, les TNS peuvent avoir recours à une complémentaire retraite, qui vient s’ajouter la retraite de base.

Pour ce faire, le PER (Plan d’Epargne Retraite) est le produit idéal pour préparer votre départ à la retraite en tant qu’indépendant et TNS.

En savoir plus !

✅ Le PER comme complémentaire retraite pour les TNS & indépendant

Pour préparer au mieux votre retraite en tant que TNS, nous avons sélectionné pour vous, un PER d’un assureur qui propose une complémentaire retraite dédiée aux indépendants.

Gan Prévoyance : PER pour préparer la retraite des TNS

 

Il s’agit de Gan Prévoyance, marque du Groupe Groupama, qui propose  un Plan Epargne Retraite adaptés aux TNS :

  • Expertise : plus de 70 ans d’expérience et spécialiste du régime social des TNS
  • Proximité : un conseiller dédié à chaque client pour un conseil 100% sur-mesure.

De plus, le Plan Epargne Retraite de Gan Prévoyance dispose des avantages suivants pour préparer au mieux votre retraite en tant que TNS :

  • Des avantages fiscaux : vous pouvez déduire de vos revenus professionnels imposables les cotisations retraite et prévoyance (1),
  • Un contrat d’épargne retraite souple : possibilité de déblocage anticipé pour l'acquisition de votre résidence principale (2),
  • Choix des modalités de sortie de l'épargne,
  • Possibilité d’effectuer des versements libres sans obligation de versement annuel,
  • Des garanties de prévoyance : vous pouvez bénéficier de garanties de prévoyance pour vous protéger vous et vos proches.
  • 🔥 500€ offerts pour toute nouvelle souscription avant le 18/03/2023

Professionnels de santé, avocats, architectes, agents immobiliers, auto-entrepreneurs..., Gan Nouvelle Vie est un Plan d’Epargne Retraite (PER) ouvert à tous et que vous pouvez conserver, même si vous changez de statut professionnel.
Il vous permet de vous constituer une épargne retraite tout en profitant des avantages de son cadre fiscal et des nouvelles possibilités de sortie en rente ou en capital.

J'ouvre mon PER !

(1) - Sauf option contraire et dans la limite des plafonds autorisés (article 163 quatervicies du Code général des impôts pour le « Cas général », article 154 bis pour les Travailleurs Non Salariés et article 154 bis OA pour les Exploitants agricoles).
(2) - Uniquement pour les sommes issues des versements volontaires ou de l’épargne salariale.