mar 01/06/2021 - 12:40 By Bruno Martins

Quelle banque choisir pour son prêt travaux ?

Le prêt travaux est un emprunt spécifiquement destiné à la réalisation de travaux dans une habitation. Obtenu auprès d’une banque, d’un courtier ou d’un organisme de crédit spécialisé, il peut concerner divers types de travaux ou servir à financer l’achat d’équipements, de fournitures ou de matières premières nécessaires à la rénovation ou l’amélioration du logement. Il s’adresse aussi bien aux propriétaires qu’aux locataires.

De nombreux organismes financiers proposent ces emprunts permettant de financer l’aménagement intérieur ou extérieur. Quels sont les types de travaux concernés ? Quelles sont les différentes formes de prêt travaux. Vers quels établissements financiers se tourner ? Zoom sur le crédit travaux.

🔍 Quels travaux sont concernés par ce prêt ?

Le prêt travaux peut être utilisé pour financer une vaste étendue de travaux d’aménagement mais aussi pour l’achat d’équipements divers. Il peut notamment être souscrit pour les types d’intervention suivants :

  • des travaux de rénovation à l’intérieur du logement : isolation des combles, remplacement de fenêtres...
  • des travaux d’agrandissement ou d’extension : réalisation d’une terrasse, achat d’une véranda...
  • des travaux de rénovation à l’extérieur du logement : refonte de la façade, réparation d’une toiture, démoussage…
  • des petits travaux à réaliser soi-même : pose de papier peint, peinture des murs...
  • l’achat d’équipements intérieurs : achat d’un lave-vaisselle, décoration intérieure...
  • l’installation d'équipements extérieurs : installation de piscine, installation d’un portail électrique...

Le prêt travaux couvre donc aussi bien de gros travaux de rénovation que de petits travaux d’entretien et même l’achat de matériel ou de fournitures concourant à l’amélioration du logement. Si vous souhaitez budgéter correctement le montant de vos travaux avant de vous lancer dans des démarches de prêt travaux nous vous conseillons de vous rendre sur ce site.

Les types de prêt travaux

Les prêts travaux peuvent être de différentes natures. On dénombre ainsi les types crédit d’emprunt suivants permettant de financer l’aménagement ou la rénovation intérieure.

Choisir son prêt travaux

Le crédit affecté

Ce prêt est comme son nom l’indique spécifiquement affecté à la réalisation de travaux précis. L’emprunteur devra fournir aussi précisément que possible ses motivations ainsi que les détails des travaux à l’aide de devis chiffrés notamment. Des factures pourront également être demandées pour vérifier la bonne exécution des travaux et que ceux-ci correspondent bien à l’objet de l’emprunt. Le non-respect de l’objet du prêt entraîne de facto la caducité de l’emprunt.

Bien que plus contraignant, le crédit affecté permet d’obtenir des conditions avantageuses notamment au niveau des taux d’intérêt. Le montant de l’emprunt peut aller de 200€ à 75 000€ et est versé en une fois. Au-delà de ce montant, le recours à un prêt immobilier sera nécessaire. La durée maximale de remboursement s’élève à 10 ans avec des taux souvent compris entre 2,5 et 10% en fonction du profil du souscripteur et de la nature des travaux engagés. 

Le prêt personnel non affecté 

A l’inverse du crédit affecté, le prêt personnel non affecté peut couvrir tous types de dépenses dans la maison. L’emprunteur n’a alors pas besoin de fournir de justificatif (devis ou facture) quant à l’utilisation qui sera faite des fonds. Le prêt personnel est donc particulièrement utile pour ceux qui souhaitent réaliser des travaux par eux-mêmes. Il permet de débloquer des fonds assez rapidement sans avoir à supporter des frais de dossier ou une caution avec une mise à disposition immédiate après l’accord. Le montant maximal du prêt personnel s’élève à 75 000€

Le crédit renouvelable 

Il représente une réserve de trésorerie dans laquelle l’emprunteur peut puiser au fur et à mesure des travaux. Il reconstitue cette réserve au fur et à mesure des remboursements. L’avantage principal de ce dispositif réside dans la possibilité d’engager des travaux sans avoir à reconstituer un dossier pour une nouvelle demande de prêt. En contrepartie, les crédits renouvelables sont onéreux pour l’emprunteur avec des taux d’intérêts souvent élevés et révisables.

Le prêt à taux zéro 

Il permet de financer des travaux de modernisation et de réhabilitation d’un logement qui doivent améliorer la performance énergétique globale de l’habitation. Sans intérêts (financés par l’Etat), il permet d’emprunter jusqu’à 30 000€ pour des travaux bien précis répondant à une liste bien définie. Le PTZ est souvent associé à un prêt immobilier pour l’achat d’un bien. 

✔️ Les critères à prendre en compte pour la souscription d’un prêt travaux

Afin de bénéficier des conditions les plus avantageuses possible, plusieurs critères doivent être pris en considération au moment de souscrire un prêt travaux :

  • la durée de l’emprunt;
  • les intérêts d’emprunt calculés sur la base du taux nominal;
  • la souscription ou non d’une assurance de prêt et le cas échéant son montant à intégrer dans le calcul global;
  • les frais de dossier;
  • la variabilité ou non du taux. Lorsque le taux est fixe, l’emprunteur s’acquittera des mêmes mensualités tous les mois. Lorsqu’il est variable, les montants de remboursement pourront évoluer et le taux sera indexé sur les prêts interbancaires à court terme (selon l’indice Euribor 3 mois).

L’ensemble de ces critères sont agglomérés au sein d’un même indicateur global appelé le TAEG (Taux Annualisé Effectif Global).

✅ Quels organismes solliciter pour un prêt travaux ?

Les banques

Pratiquement toutes les grandes banques proposent ce dispositif. Pour comparer les tarifs des prêts travaux par banque et obtenir les meilleurs taux, vous pouvez utiliser des comparateurs en ligne comme ConnectBanque qui permettent de mettre en avant très rapidement les organismes bancaires les plus avantageux. 

Les grandes banques proposent par ailleurs bien souvent un simulateur sur le site permettant d’estimer très rapidement le montant de l’emprunt. 

C’est le cas notamment d’un emprunt au Crédit Agricole qui pour un montant de 20 000€ empruntés sur 60 mois propose un TAEG fixe avantageux de 2,22%. Aux mêmes conditions, un emprunt au Crédit Mutuel affichera un TAEG fixe supérieur à 2,99%. La BNP propose, elle, un TAEG fixe de 3,65% pour le même montant et la même durée d’emprunt. 

La Société Générale en revanche via sa branche Franfinance ne propose des prêts travaux qu’avec un montant maximal de 6 000€ avec un TAEG fixe pratiquement toujours au-dessus de 5% quelle que soit la durée d’emprunt. 

Les prêts travaux ont bonne presse auprès des banques, qu’il s’agisse des banques traditionnelles ou des nouvelles banques en ligne. Destinés à un usage particulier, ils sont appréciés par les établissements bancaires qui y voient un investissement des ménages visant à optimiser son patrimoine. Ils sont ainsi plus facile à obtenir qu’un crédit consommation sans justification sur l’usage prévu des fonds. 

Les organismes de crédit spécialisés

Les principaux organismes de crédit spécialisés proposent des prêts travaux avec des taux bien différents selon les organismes, les montants empruntés ou la période de remboursement. La plupart d’entre eux ne réclament cependant aucun frais de dossier.

A titre d’exemple, certains proposent des taux avantageux sur les prêts travaux courts avec une enveloppe raisonnable. C’est notamment le cas de Floa Bank avec un TAEG de 2,40% pour un prêt travaux de 7 000€ sur 48 mois, alors qu’il s’élève à 5,22% pour un emprunt de 20 000€ sur 60 mois. A l’inverse, d’autres organismes mettent en avant des conditions avantageuses sur les plus gros prêts à long terme. C’est par exemple le cas de Cofinoga (3,10%), Cetelem (3,10%) ou Younited Crédit (2,80%) sur prêt travaux de 20 000€ sur 60 mois. L’autre célèbre organisme de crédit Cofidis ne propose en revanche pas de taux attractifs sur cette prestation avec des taux d’intérêt supérieurs à 5% quel que soit le montant ou la durée d’emprunt.

Les courtiers en prêt

Pour optimiser vos démarches et obtenir le taux le plus avantageux et les conditions de remboursement les plus souples, vous pouvez faire appel à un courtier spécialisé qui bénéficie bien souvent de tarifs préférentiels sur les prêts travaux. Il vous permettra également de couvrir un spectre plus important de banques et donc de faire jouer la concurrence entre elles. Une commission est alors généralement versée au courtier mais elle n’est pas automatique, celui-ci pouvant également être rémunéré directement par l’organisme financier choisi.

Enfin, sachez que des organismes ayant signé une convention avec l’Etat peuvent être sollicités pour l’obtention d’un prêt travaux. C’est notamment le cas de l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat), de la CAF, de l’OPAH ou encore des fournisseurs d’énergie comme EDF ou ENGIE dans le cadre de leurs démarches de contribution à la réalisation d’économies d’énergie.