By Bruno Martins

Pourquoi et comment investir en SCPI ?

Pourquoi et comment investir en SCPI ?

Pour bon nombre d’épargnants, une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) représente une réelle opportunité d’investissement.

L’acquisition du patrimoine d’une SCPI est permise grâce à l’épargne collectée auprès des investisseurs.  En retour, les associés recevront une rétribution de leur participation sous forme de dividendes (distribuées selon le délai de jouissance et la fréquence fixés par la SCPI).

Un Gestionnaire est en charge de la gestion de son parc immobilier et veillera à la rénovation, l’entretien et la valorisation du patrimoine. Elle s’occupera de trouver des locataires aux biens vacants, tout en gérant l’état des lieux d’entrée et de sortie.

Les différents types de SCPI

L’investissement en SCPI se veut innovant et attractif. Il propose une solution d’épargne qui affiche un meilleur taux de rendement que la plupart des assurances vies et livrets rémunérés.

Suivant les objectifs de l’investisseur, il existe plusieurs formes de SCPI. 

Comment distinguer les types de SCPI ? et choisir la meilleure SCPI

SCPI de rendement

Une SCPI de rendement est composée essentiellement d’immobilier d’entreprise. Ainsi votre épargne sera placée dans des immeubles de bureaux, entrepôts, commerces, hôpitaux, résidences, services... Le capital de la Société peut être aussi bien fixe que variable.

Les SCPI de rendement représentent près de 90 % des SCPI du marché.

Une SCPI de rendement permet :

  • Un investissement plus sécurisé que les baux d’habitation classiques (les baux professionnels sont effectués en 3/6/9 années, ou à long terme concernant les autres pays européens)
  • La sélection des locataires est effectuée de manière efficiente afin de maximiser le taux d’occupation financier de la SCPI.
  • D’accéder au marché immobilier d’entreprise (qui s’avère plus large que le résidentiel).

Nous recommandons les SCPI de rendement suivantes :

  • Buroboutic
  • Altixia Commerces
  • Remake Live

SCPI Fiscale

Comme son nom l’indique, ce type de SCPI vous fera bénéficier d’avantages fiscaux. Vous aurez l’opportunité de bénéficier de revenus complémentaires tout en réduisant vos impôts.

 Des dispositifs ont été mis en place afin de permettre une défiscalisation. On pense notamment aux SCPI de déficit foncier, Pinel, Denormandie, Malraux…

L’acquisition du patrimoine de la SCPI fiscale sera effectuée en respectant un certain nombre d’exigences nécessaires à la mise en œuvre du dispositif choisi : respect de zones géographiques, plafond de loyers, contraintes imposées par les architectes de bâtiments de France, normes écologiques.

Prenons l’exemple d’une SCPI Pinel, son parc immobilier sera constitué par des biens neufs localisés dans les zones éligibles Pinel. L’action consiste alors à détenir un de ces biens jusqu’à une revente. Avec la loi Pinel vous pouvez défiscaliser à hauteur de 12, 18 et 21 % sur des périodes de location de 6,9 et 12 ans.

Voici une SCPI fiscale que nous recommandons : Déficitimmo par Anozys REIM.

SCPI de plus-value

Contrairement à ses consœurs, la SPCI de plus-value ne distribue pas de revenus.

L’objectif consiste à valoriser sur le long terme le capital. La SCPI va procéder à l’acquisition de biens décotés afin de bénéficier d’une plus-value lors de la revente des parts des investisseurs. Elle mise sur le potentiel de la croissance du marché immobilier.

Pour se faire, la SCPI de plus-value va favoriser l’achat d’immobilier en viager, en nu propriété et à loyer plafonné. Cette stratégie d’investissement vise une maximisation de la rentabilité de chaque opération.

Si les SCPI de plus-value suscitent votre attention, nous vous conseillons de consulter Patrimmo Croissance.

Pourquoi investir dans une SCPI ?

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier sont ancrées dans un marché mature qui existe depuis les années 60. Ce type de placement présente de multiples perspectives d’évolution en raison d’une pluralité des secteurs sur lesquels investir.  

Leur activité est réglementée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) qui régit le bon fonctionnement des échanges entre investisseurs et produits commercialisés.

Vous souhaitez :

  • Préparer votre retraite
  • Bénéficier de potentiels revenus complémentaires
  • Constituer et développer votre patrimoine
  • Réduire votre imposition
  • Préparer la transmission de votre patrimoine
  • Mutualiser les risques liés à vos investissements

Alors investir en SCPI semble être la solution d’épargne qu’il vous faut.

La fiscalité des SCPI

Suivant la nature du parc immobilier, le régime fiscal de chaque SCPI est différent. Les Sociétés civiles de placement immobilier sont transparentes en matière de fiscalité.

La fiscalité appliquée dépend de la nature des revenus générés par le véhicule de placement.

On distingue 3 types de revenus différents : 

  • Les revenus fonciers, prenant leur source dans la collecte des loyers, ils sont soumis à l’impôt et aux prélèvements sociaux. Selon votre taux d’imposition, il est possible de choisir le régime micro-foncier.
  • Les revenus financiers proviennent de la trésorerie du véhicule. Ils sont soumis à l’impôt sur le revenu auxquels s’ajoutent les prélèvements sociaux.
  • Les plus-values sont générées grâce à la valorisation des biens immobiliers. Elles sont soumises à l’impôt sur le revenu au taux forfaitaire de 19 % et aux prélèvements sociaux à hauteur de 17,2 %.

Un imprimé fiscal est fourni chaque année aux investisseurs afin de faciliter leur déclaration d’impôts.

 

MENTIONS RÉGLEMENTAIRES

* Un investissement en parts de Sociétés Civiles de Placement en Immobilier ne comporte pas de garantie en capital ni de rendement et doit s’appréhender dans une logique long-terme (durée minimum 8 ans). Véhicule de placement non côté, la Société Civile de Placement en Immobilier est par nature peu liquide. La revente des parts sur le marché secondaire est organisée par la Société de gestion mais ne pourra se concrétiser qu’en présence d’une contrepartie (l’acheteur). Les rendements passés ne peuvent permettre de préjuger des performances futures.