jeu 24/03/2022 - 16:01 By Bruno Martins

Ouvrir son site e-commerce : quel financement ?

financement ecommerce

Lancer son premier site e-commerce n’est pas une mince affaire. En effet, pour pouvoir mettre à pied le projet, il est utile d’avoir un business-plan et une solution de financements assez suffisante. Le souci est que lors de la création ou reprise d’entreprise, l’apport personnel ne suffit pas souvent. Il faut, par exemple, prévoir son budget de trésorerie, les fonds propres et les fonds de roulement. Heureusement, le choix ne manque pas aujourd’hui pour financer son projet. Alors, quel financement choisir pour ouvrir son site e-commerce ?

Le prêt bancaire

De nombreux porteurs de projet et créateurs d’entreprise se lancent dans la demande de prêt bancaire pour mettre à pied leur projet. Le souci est cependant que ce mode de financement e-commerce ne convient pas à tout le monde. Qui plus est, le banquier n’est pas tenu de donner un avis favorable à toutes les demandes de prêts professionnels qui lui sont adressées. Heureusement, de nombreuses autres alternatives existent.

Les prêts d’honneur

Le prêt d’honneur constitue l’une des solutions de financement les plus choisies par les entrepreneurs. En effet, ce type de financement convient à la création ou à la reprise d’entreprise. Il s’agit d’un prêt à taux zéro sans garantie ni caution personnelle. Il s’adresse notamment aux entreprises innovantes, quel que soit leur secteur d’activité. Son montant peut aller jusqu’à 90 000€.

Le microcrédit

Pour constituer des fonds pour le financement de votre projet de création de site e-commerce, vous pouvez aussi recourir au microcrédit. Il s’agit d’un financement à court terme permettant au porteur de projet de financer les projets de création, de reprise ou de consolidation d’entreprise. Ce plan de financement peut être proposé par Adie, à hauteur de 20 000€. L’emprunt peut être complété par des aides publiques.

Le financement participatif

Le financement participatif ou crowdfunding constitue l’une des sources de financement au créateur d’entreprise ou aux repreneurs d’entreprise. Celui-ci permet d’obtenir un financement auprès d’un large public pour le financement de projets créatifs ou entrepreneuriaux. Pour l’obtenir, vous pouvez, par exemple, vous rendre sur l’une des plateformes de crowdfunding.

Le crowdlending

Pour avoir des financements, vous pouvez également choisir le crowdlending. Il s’agit de la meilleure alternative au financement des PME, des ETI et de grandes entreprises.  Ce crédit professionnel est dans la majorité des cas apporté par des personnes physiques ou par des entreprises partenaires financiers. Ce financement professionnel peut constituer l’apport nécessaire à la demande d’un crédit bancaire. Pour votre besoin en fonds, vous pouvez demander un crowdlending sur une plateforme de financement.

Les business-angels

Pour obtenir des financements nécessaires à la création de votre site e-commerce, vous pouvez aussi recourir au business-angel ou investisseur providentiel. Il s’agit des anciens cadres supérieurs ou entrepreneurs qui optent pour la prise de participation au capital de l’entreprise. Cette solution de financement vous permet de financer des investissements de 50€ à 700 000€. Ce moyen de financement prend la forme d’une levée de fonds et peut s’étendre sur une année.

Les fonds d’investissement

Il s’agit de fonds participatifs apportés par des associés ou actionnaires professionnels dans une entreprise non cotée en bourse. Cette forme de financement est conçue pour de nombreux volets, dont le financement de nouvelles technologies, des entreprises en croissance, des infrastructures, etc.

Bref, un large choix de crédit s’offre à vous si vous êtes dans le cadre d’une recherche de financement pour l’ouverture de votre site e-commerce. Il vous reste alors à choisir sur quelles alternatives de financement tels que le Revenue Based Financing ou RBF également. Avant de signer, n’oubliez pas de vérifier les mensualités, les taux d’intérêt, les délais de paiement ou les échéances, etc.