dim 05/06/2022 - 10:58 By Camelia Laribi

Auto-entrepreneur & micro-entreprise : toutes les aides dont vous pouvez bénéficier en 2022

2022 : les aides pour les micro-entreprises et auto-entrepreneurs

Faire le choix de devenir auto-entrepreneur, c’est faire le choix de se construire professionnellement soit même et d’avancer selon ses propres choix. Mais, il y a une chose importante à savoir, c’est que vous pouvez justement profiter de ce statut et bénéficier de nombreuses aides pour financer votre micro-entreprise. Car en effet, de nombreuses questions viennent à vous lorsque vous commencez l'auto-entrepreneuriat : quelles sont les aides pour auto-entrepreneur ou micro-entreprise ? Combien cela coûte de devenir auto entrepreneur ?

Nous avons donc rédigé cet article pour répondre à toutes celles-ci pour débuter au mieux cette nouvelle étape de votre vie professionnelle.

Il existe une multitude d'appellations pour les nombreuses aides dont vous pouvez bénéficier en tant qu'auto-entrepreneur. En effet, il existe des aides au niveau régional, national et même européen. Nous allons procéder à l'énumération de chacune de ces dispositifs pour faciliter le lancement de votre micro-entreprise.

Toutes les aides pour une micro-entreprise

Le statut d’auto-entrepreneur en tant que tel a été mis en place lors de l’année 2008. Et ce, pour faciliter la déclaration de l’activité professionnelle pour tous les indépendants tout en simplifiant leurs démarches administratives.

Ces aides ont été créées, car en 2021 près d’un million de Français exercent le métier d'auto-entrepreneur, et ils ne cessent d’augmenter. Les différentes aides sont : 

  • Des aides financières.
  • Des aides d’accompagnement.
  • Des aides particulières à certains critères.
  • Des prêts financiers.

Des aides financières pour les auto-entrepreneurs ou micro-entreprises

Selon le montant des revenus que vous générez , il vous est possible de profiter de certaines aides financières. 

  • La Prime d’activité : 

Pour bénéficier de la prime d’activité, vous devez faire une demande auprès de la Caisse d’Allocations Familiale de votre secteur. Vous pouvez sous certaines conditions en bénéficier, cette aide va différer selon votre niveau de revenus mensuels. 

  • L’Allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) :

L’ARE est un revenu de remplacement versé par l'assurance-chômage, avec cette aide, vous devrez déclarer vos revenus mensuels à Pôle emploi au titre de votre auto-entreprise. Le cumul de cette aide et de vos revenus ne pourra tout de même pas dépasser un certain montant.

  • L’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) : 

Nous avons ici une aide qui n’est versée qu’aux demandeurs d’emploi qui ont épuisé leurs droits au chômage. Celle-ci se verse selon des caractéristiques spécifiques.

  • Le Revenue de Solidarité Active (RSA) : 

Le RSA est une aide sociale, qui a pour but de compléter les ressources d’une personne que l’on peut qualifier de démunie. Elle va permettre de lui assurer un revenu minimum mensuel afin de subvenir à ses besoins. 

Des aides d’accompagnement pour les micro-entreprises

Une fois votre micro-entreprise créée, vous pouvez demander de l'aide pour vous accompagner sur tout le territoire.

Les principales aides qu'un auto-entrepreneur peut recourir sont : 

  • L’Aide aux Créateurs ou Repreneurs d’Entreprises : L’ACRE est une aide partielle ou totale de certaines charges auxquelles un auto-entrepreneur doit faire face. Cette aide est octroyée lors de la 1ère année d’exercice de cette activité.  

  • L’Aide à la Reprises ou à la Création d’Entreprise (ARCE) : Cette aide a pour but de vous permettre de recevoir vos allocations chômage sous forme de capital pour votre entreprise. Elle est remise le jour de la création de l’entreprise et est égale à 45 % du montant des droits à l’ARE. 

  • Le Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise (CAPE) : Le CAPE a pour finalité de vous aider à développer votre entreprise par un financement de la part d’une entreprise externe ou d’une association. Pour ce faire, vous devrez suivre un programme de préparation pour créer votre micro-entreprise. 

  • Le Nouvel Accompagnement à la Création ou la Reprise d’Entreprise (NACRE) : Le NACRE permet aux créateurs ou aux repreneurs d'entreprise d'être accompagnés et de profiter d’un crédit à intérêt zéro 

Des aides particulières à certains critères et adaptées à chaque auto-entrepreneur

Selon certains critères, un auto-entrepreneur peut bénéficier d’aides particulières que ce soit pour une situation de handicap, votre sexe, ou votre lieu d’habitation : 

  • Les aides pour auto-entrepreneuse 

L’entrepreneuriat féminin est de plus en plus mis en avant et les promotions de ce mouvement ne cessent de se multiplier. Notamment avec des aides comme la garantie EGALITÉ Femmes, La Journée des Femmes Entrepreneures à Paris, etc.

  • L’Agefiph

Si vous vous trouvez en situation de handicap et que vous avez pour objectif de créer ou reprendre une entreprise, vous pouvez profiter de l’Agefiph. Pour cela, vous devez remplir quelques critères et vous saurez à quoi vous aurez accès. 

  • Les aides publiques selon votre lieu d’habitation  

En fonction de votre lieu de résidence, un accompagnement et des contrats peuvent vous être proposés par votre conseil régional, des associations, votre département,... Renseignez-vous donc auprès de votre commune, ou de votre région. À savoir : vous pouvez profiter de financements européens également.

  • L’Exonération de TVA 

En tant qu’auto-entrepreneur, vous pouvez bénéficier d’une exonération de la TVA, selon certains seuils de revenus annuels.

  • Une aide suite au covid-19

L’Etat a mis en place une aide dédiée aux indépendants impactés par la pandémie. Celle-ci est défiscalisée et non soumise aux cotisations sociales.

  • L'Exonération d’impôts

Vous pouvez être exonéré d’impôts si vous installez votre entreprise dans une Zone Franche Urbaine (ZFU) ou un Bassin d’Emploi à Redynamiser.  

Des prêts financiers pour un auto-entrepreneur ou micro-entreprise

Enfin, pour financer votre croissance, vous pouvez avoir recours pour votre micro-entreprise à des prêts ou crédits auprès de votre banque ou de fintech comme Mansa.

S’il vous est difficile de faire un prêt avec votre banque, il existe encore 2 types de prêts que vous pouvez essayer d’avoir :

  • Le prêt d’honneur : le prêt d'honneur est un prêt à taux zéro. L’entrepreneur s'engage “sur l'honneur” à rembourser le crédit (entre 2 à 5 ans).
  • Les micro-crédits : le montant maximal de ce crédit est de 10 000 € avec un taux d'intérêts qui varie et remboursable sur 48 mois. Vous pouvez associer le micro-crédit et le prêt d’honneur.

En savoir plus !