ven 14/01/2022 - 10:26 By Bruno Martins

Tout comprendre sur la Finance et l'investissement responsable 

La finance ou investissement responsable : ISR, ESG, ...

Ou comment réconcilier engagement et épargne, à l’heure où l’investissement socialement responsable (ou ISR) est un terme devenu - presque - courant. Et en effet, ce type d’investissement responsable se révèle être un excellent moyen pour espérer obtenir un profit sur vos placements tout en œuvrant pour la planète. Cette épargne et investissement permet aussi de soutenir grâce à votre argent la croissance responsable d'une ou de plusieurs entreprises.

Il est donc primordial d’investir responsable dans des entreprises qui ont les mêmes valeurs que nous et dans lesquelles on croit.

Aujourd’hui, selon une étude de l’IFOP, 70% des épargnants estiment que leur épargne devrait avoir un impact positif sur la planète. Lorsque vous décidez d’investir ou tout simplement de faire un peu d’épargne et que vous ouvrez un contrat d’assurance-vie, vous allez très probablement choisir des fonds ou des OPCVM à répartir sur votre contrat. Or ces fonds vont investir sur un portefeuille d’actions d’entreprise. On va compter plusieurs dizaines d’entreprises par fonds. Et parmi cette sélection, vous allez sans doute financer des secteurs d’activité néfastes ou bien des entreprises qui ne sont pas en ligne avec vos convictions. 

Tout ça en toute opacité puisqu’il est rare de connaître l’ensemble des titres qui figurent dans nos portefeuilles. L’investissement socialement responsable est alors un très bon moyen d’aligner vos valeurs responsable avec votre stratégie d’investissement.

🌲 Finance responsable : une nouvelle méthodologie d’investissement

La finance responsable s’attache à ne plus simplement prendre en compte des critères financiers dans la sélection des titres mais surtout à se focaliser sur les critères extra-financiers des entreprises. Ainsi, le gérant va regarder dans un premier temps, les efforts RSE (Responsabilité sociale, sociétale et environnementale) des organisations puis dans un second temps les critères financiers.

Et donc, ce sont les problématiques liées à l’environnement où les questions sociales, et de gouvernance qui vont être impactantes pour toutes décisions dans la gestion d’un portefeuille responsable dit ISR.

La méthodologie pour la finance responsable peut alors prendre plusieurs formes :

  • Les fonds dits "thématiques" sont destinés à investir uniquement sur des secteurs d'activité en faveur de l'environnement (par exemple, les énergies renouvelables, la lutte contre le réchauffement climatique, ...) mais aussi pour le progrès social.
  • Les fonds d'exclusion sont basés eux à ne pas inclure des secteurs pour des raisons éthiques ou morales (exemples : l'armement, les jeux d'argent, le tabac, les énergies fossiles...).
  • Enfin, les critères ESG sont destinés eux à la validation des points dits Écologiques, Sociaux et de Gouvernance au sein d’un placement (bien évidement en complément des critères financiers).

📍 Investissement responsable : qu’est-ce que signifie ESG ? 

Pour définir si un placement ou investissement est socialement responsable, les entreprises dans lesquels vous investissez sont notamment analysées selon les critères ESG regroupant 3 grands critères :

  • E pour environnement : l’entreprise financée prend-elle des mesures spécifiques pour réduire son empreinte carbone, réduire ses déchets, prévenir les risques pour l’environnement ?
  • S pour Social : l'entreprise financée prend-elle des mesures concrètes pour améliorer le bien-être au travail, réduire les risques psychosociaux, promouvoir la parité, prévenir les accidents du travail ?
  • G pour Gouvernance : nous allons avant tout regarder les droits et de la responsabilité de la direction d’entreprise, le conseil d’administration, actionnaire. La rémunération des dirigeants de l’entreprise financée est-elle transparente ? Existe-t-il une parité dans le conseil d’administration ?

🔍 Comment bien se repérer dans l’investissement socialement responsable (ISR) ?

Le concept de finance responsable peut paraître assez complexe de prime abord mais il est assez simple de dégrossir la pierre.

Que vous investissiez dans des fonds ISR ou directement dans des entreprises, il apparaît important de savoir dans quoi vous mettez les pieds, et surtout si votre investissement est aussi responsable que vous l'espérez.

De fait, si vous désirez épargner et investir de façon responsable, il est primordial de se renseigner sur la composition du fonds.

Vous pouvez notamment le faire de deux manières : en vous renseignant sur ses labels, ou sur les travaux de certains acteurs de l’épargne qui propose une sélection rigoureuse de fonds ISR, comme peut le faire la fintech de la finance et investissement responsable Goodvest.

✔️ Les labels disponibles : ISR, Greenfin, Finansol...

Plusieurs labels ont été créés, en France et à l'étranger, pour permettre de guider les investisseurs vers ce type de placements et investissements responsables comme le label ISR.

En effet, en France, il existe deux principaux labels pour un objectif d’investissement socialement responsable :

  • Le Label ISR : tous les critères ESG peuvent être pris en compte pour obtenir la labellisation ISR. L’obtention de la labellisation ISR va essentiellement porter sur les engagements pris par le fonds sur sa capacité à prendre en compte ces critères et les quantifier pour chaque élément de son portefeuille, puis de les communiquer de manière transparente aux épargnants. Autrement dit, le label ISR laisse la liberté au fonds d’investissement sur le choix de la méthode de notation de ses actifs au regard des critères ESG. Or, les critères ESG pris en compte peuvent exclusivement concerner la bonne gouvernance des sociétés financées. De ce fait, l’obtention du label ISR est possible même avec un financement du secteur dit "non responsable" (exemple des énergies fossiles) s’il y a un respect des principes de bonne gouvernance ou mettent ou avec la mise en place de mesures spécifiques pour prévenir certains risques environnementaux.

  • Le label Greenfin : mis en place par le ministère de l’Écologie, le label Greenfin est une information supplémentaire à destination des épargnants pour ceux qui décident plus spécifiquement d’investir dans l’économie verte. Les fonds d’investissement qui se consacrent activement au financement de la transition énergétique et écologique (transport propre, éco-industrie, agriculture…) peuvent faire une demande de labellisation Greenfin. Le label Greenfin est accordé pour une durée d’un an renouvelable sous réserve du respect des critères d’investissement sur la durée.

  • Le label Finansol : ​​depuis 1997, le label Finansol vise à distinguer les produits d’épargne à vocation solidaire. En plus du respect de critères de transparences et d’information, le produit d’épargne (parts de fonds d’investissement par exemple) devra présenter l’une des caractéristiques suivantes pour obtenir le label Finansol : l’encours de l’épargne finance des projets solidaires (accès au logement et à l’emploi, activités écologiques, promotion de l’entrepreneuriat dans les pays en développement…) ou une partie des revenus de l’épargne finance des activités associatives sous la forme de donation.

Goodvest : un acteur de la finance et investissement responsable 

Avis et test complet de Goodvest l'épargne éthique

La jeune start-up de la finance responsable propose une méthode de sélection particulière des fonds d’investissement présent sur son contrat d’assurance-vie. Si elle suit les labels existant, elle ne se borne pas à les référencer pele mele mais elle va s’attacher à ne sélectionner que des fonds dans lesquels on ne retrouve pas d’entreprises du secteur des énergies fossiles, du tabac, de l’armement, du divertissement ou bien violant le pacte des nations unies, et elle va également mesurer l’empreinte carbone de chaque fonds ainsi que sa trajectoire de réchauffement climatique.

GoodVest avis pour épargner vert avec l'assurance vie

Cette sélection, couplée à un savoir-faire en matière d’allocation d’actif, lui permet de proposer des portefeuilles 100% responsable avec une forte diversification et permettant d’avoir une trajectoire de réchauffement climatique de maximum 2 degrés afin d’aligner son épargne avec l’accord de Paris.

Cette gestion responsable est une véritable révolution dans le métier de l'investissement durable puisque jusqu’alors aucune société de gestion ou gérant de portefeuille n’était allée aussi loin. De récente étude menée par Oxfam ou bien encore Reclaim France montre qu’en moyenne par français son épargne émet 11 tonnes de CO2 par an et la trajectoire de réchauffement climatique des portefeuilles des épargnants est en moyenne de 4 degrés.

J'investis responsable  

🌳 Comment investir responsable dans des produits ISR ?

Vous l’aurez sans doute compris l’important en matière d’ISR est de bien comprendre à quoi va servir son épargne et quelles sont les entreprises qui vont être financé.

Bien entendu, il existe différents instruments financiers pour réaliser un investissement responsable mais tous ne sont pas adaptés aux risques qu’on est prêt à accepter et la performance recherchée. Par exemple, les OPCVM permettent d’accéder à une large gamme d’actifs, de thématiques et de secteurs géographiques et donc de diversifier son portefeuille.

Encore une fois, Goodvest permet au travers de son contrat d’assurance-vie de vous constituer un portefeuille entièrement labélisé et qui en plus se refuse d’investir dans les énergies fossiles tout en ayant une trajectoire de réchauffement climatique de maximum 2 degrés afin de respecter les accords de Paris. Il est possible d’orienter ses investissements responsable vers 6 thématiques différentes tel la transition écologique, l’eau, la santé, les pays émergents, l’insertion et l’emploie.

La jeune start-up de l'investissement responsable a bien entendu obtenu l’agrément de l’ACPR, et répond à toutes les exigences réglementaires du métier. Il est possible de s’inscrire très simplement depuis leur site web. Pour plus d'infos sur Goodvest, consultez notre avis complet sur cette assurance-vie responsable ici !

🔥 Par ailleurs, en ce moment profiter jusqu’à 500 euros offert pour toute ouverture de compte avec le code CONNECTBANQUE. Pour cela, il vous suffit de souscrire un nouveau contrat avec un versement minimum de 2000 euros pour obtenir un bonus équivalent à 1% du montant investit sous forme de frais de gestion.

Je profite de 500€ offerts !  

👌 Petite astuce ConnectBanque : avec la loi Pacte il est désormais possible de transférer un contrat d’assurance vie existant vers un autre établissement sans perdre son antériorité fiscale. Ainsi si vous détenez un contrat d’assurance vie Générali vous pouvez demander le transfert de votre contrat chez Goodvest sans frais de transfert pour investir responsable et pour le monde de demain. Ce conseil peut être utile notamment pour les clients ING depuis que la banque néerlandaise a annoncé qu’elle quitterait la France.