sam 14/03/2020 - 19:54 By Daniel Louis

En période de crise, si les banques font faillite, elles peuvent saisir sur les comptes de leurs clients!

En pleine crise sanitaire avec le coronavirus (Covid-19), on parle également de krach boursier, de crise économique et/ou bancaire plus importante de que celle de 2008.

A une période où l’on voit le comportement des gens changés en vidant les grandes surfaces ou en retirant leur argent à la banque, cela peut entraîner plusieurs conséquences.

Une directive européenne autorise les banques à prélever sur les comptes des clients en cas de faillite

En 2013, lors de la crise bancaire qui a frappé l’île de Chypre, les détenteurs d’un compte bancaire au sein de la plus grande banque du pays (Banque of Cyprus), ayant plus de 100 000 euros au sein de la banque se sont vus être ponctionnés de 60% de leur épargne pour éviter la faillite de la banque.
Cette directive peu connue du grand public concerne tous les pays de l’union européenne. Cette dernière a été consolidé en 2014 par un autre texte européen et transposé avec le droit français!

Depuis 2014, les banques françaises peuvent le faire également en cas de crise!


En cas de faillite, les banques peuvent ponctionner sur les comptes de leurs clients qui détiennent plus de 100 000 euros consolidés (compte courant, livret A, PEL, CEL, LDDS, etc…) de même que les objets pièces et billets mis au coffre fort de la banque car vous déclarez la valeur des objets mis dans dans ces lieux « sécurisés ». Ils peuvent ponctionner entre 5 à 10% sans garantie d'être remboursé.

Comment vous pouvez éviter de vous faire ponctionner votre argent en 2020?


En 2020, avec la crise sanitaire du Coronavirus (COVID-19), beaucoup de personnes se posent la question si cette crise deviendra économique, financière ou bancaire. Pour vous prémunir contre cette directive et éviter que la banque puisse se servir : vous pouvez faire comme beaucoup de personnes qui paniquent, retirer votre argent et le mettre sous le matelas...
Notre conseil :  Pour éviter que votre épargne soit saisie en banque, choisissez la solution la plus simple et efficace qui est d'ouvrir un 2ème ou 3ème compte bancaire au sein d’une banque en ligne ou d’un établissement de paiement comme une neobanque en veillant bien à ne jamais dépasser les 100 000 euros.
Elles sont gratuites à l’ouverture. Et elles proposent même des taux de rendement supérieurs aux banques classiques en cas d’épargne avec des livrets boostés. Sachez également que la neobanque n'est pas considérée comme un établissement bancaire donc le risque de ponctionner sur ce type de compte est encore plus faible!

Découvrez nos différents comparatifs afin d’être plus serein en cas de crise bancaire